Projet Genève

Contexte

Dans la région genevoise, Human Project ainsi que les travailleurs sociaux du canton font un constat commun ; la plupart des jeunes ne manquent de rien en termes de matériel, d’accès à l’éducation, aux services (santé, aide à l’emploi, gestion de l’administratif, …) et aux loisirs (maisons de quartier, association de sports, …). Malgré tout certains jeunes ressentent un vide, ne voient pas le sens à leur vie. Certains pour qui la scolarité ou l’emploi n’ont pas été une grande réussite et n’a débouché sur rien se sentent en échec. La valeur travail est très présente dans notre société, mais qu’en est-il du développement personnel, de la réalisation de soi et de ses rêves ? C’est suite à ces observations partagées avec des travailleurs sociaux en lien avec la jeunesse, que notre association Human Project a réuni une commission afin proposer une réponse innovante et transversale (implication des jeunes et de divers acteurs des 4 coins du canton), liée aux manques constatés sur le canton de Genève dans un premier temps.

Partenaire local

La Fase (Fondation genevoise pour l’animation socioculturelle) a pour mission de favoriser et de renforcer la cohésion sociale sur le canton de Genève.

Elle emploie de nombreux travailleurs sociaux au sein des centres de loisirs et d’équipe hors murs (TSHM). En fonction des particularités du contexte local les travailleurs sociaux mettent en place des actions qui visent la prévention des exclusions et des tensions sociales.

Pour ce faire, ils développent des actions auprès et avec toutes les catégories de la population, en valorisant les apports des diversités (inter-générationnel, genre, orientation sexuelle, diversité culturelle, besoins éducatifs particuliers). L’un des objectifs stratégiques est notamment de renforcer des actions à destination des enfants et jeunes en situation précaire.

Human Project travaille avec des professionnels des équipes TSHM de Chêne & Co, Carouge, Vernier ainsi que la Maison de jeunes l’Eclipse pour mettre en place des rencontres avec les jeunes.

Pour ce projet ils ont les rôles suivant :

  • Faire connaître le projet auprès des jeunes et partenaires

  • Rassurer les jeunes en amont, sur place et après

  • Accueillir la demande des jeunes et répondre de manière concrète

  • Favoriser l’échange et le cas échéant aiguiller le groupe de jeunes

  • Mettre rapidement en relation avec des associations, des ressources, des intervenants

  • Communiquer et se coordonner avec les autres collègues

But

  • Favoriser des synergies entre différents jeunes ou groupes de jeunes à travers des objectifs ou projets partagés et rompre le sentiment d’isolement.

  • Favoriser la réflexion et formation par les pairs autour d’un projet/thème.

  • Permettre aux jeunes de rencontrer des intervenants compétents, des associations en fonction des thématiques et projets.

  • Créer un outil transversal permettant aux Travailleurs Sociaux Hors Murs du canton de mutualiser leurs compétences et réseaux en faveur de la jeunesse.

Action

Nous mettons à disposition un espace d’échange, de partage de connaissances et qui favorise la mise en lien et renforce le pouvoir d’agir des jeunes. L’action est ouverte à toute personne de plus de 17 ans, peu importe son lieu d’habitation, sa religion, sa nationalité s’engageant à respecter les valeurs et la charte éthique de notre association Human Project.

 

Nous organisons des rencontres qui abordent différents projets/thématiques liées aux intérêts, besoins des jeunes. Le premier thème proposé sera «  Projet voyage – engagement humanitaire ». Il découle de demandes et intérêts exprimés par des jeunes aux travailleurs sociaux. Ce thème est également en lien avec le soutien des projets à l’international et il rejoint un des buts de Human Project qui est de « Favoriser l’investissement de jeunes en Suisse au sein de l’association et de projets qu’elle soutient ». Nous proposons une première session de trois rencontres.

 

1ère rencontre : Les membres de Human Project et les partenaires proposent le thème du projet voyage/ engagement humanitaire aux jeunes et apportent des exemples concrets de ce qui pourrait être fait.

2ème rencontre : Les membres de Human Project invitent un/des intervenants en lien avec le/les projets retenus pour pouvoir échanger avec les jeunes et leur donner des « clefs » pour le réaliser.

3ème rencontre : Affinage du projet suivi d’un bilan avec les jeunes (évaluation des 3 sessions et ajustements).

 

Si par la suite des jeunes ou TSHM souhaitent aborder d’autres thèmes, cela peut se faire en parallèle (autre session). Le groupe pourra adresser ses demandes aux membres de Human Project qui verra avec le groupe comment il pourra utiliser cet outil dans le respect des valeurs de Human Project.

Intervention de Human Project

Human Project définit  « la charte éthique » qui contient les valeurs de l’association qui sont partagées et respectées par les membres de Human Project, les jeunes participants et les intervenants (personnes ressources pour les divers projets).

 

Human Project, via ses personnes de contact, apporte conseils et soutien pour que les jeunes puissent réaliser leur projet. Les membres de l’association trouvent des intervenants (personnes ressources) adéquats en fonction des projets émergeants (mise le lien entre les intervenants et les jeunes).

 

Les membres de Human Project assurent l’aspect structurel des rencontres (lieu, planification des dates, rassemblement des membres du groupe de travail pour organiser les rencontres, …)

 

L’un des rôles de Human Project est d’assurer le lancement et la communication de cette action:

  • Créer un intérêt pour que les gens viennent (ex : accroche avec les rêves, les passions)

  • Courte vidéo de présentation du projet pour susciter la curiosité et l ‘intérêt

  • Diffusion sur les terrains TSHM, réseau social Facebook

  • Création d’une application ressource « Jeunesse Genève » avec des informations sur l’outil (prochaines dates de rencontres, la liste des différents groupes de jeunes actuellement sur un projet, ….) mais aussi pourquoi pas des bons plan pour la jeunesse (ex : créer un label jeunesse par des jeunes avec système de notation)

 

Etant basé à Genève et ayant une analyse des besoins de la jeunesse sur le territoire, Human Project a été à l’initiative du «Projet Genève ». L’objectif pour la suite est le même que pour le soutien des projets à l’international : viser l’autonomie. Human Project est un soutien, ou dans ce cas précis a impulsé le projet, mais le but n’est pas de le porter sur du long terme et que les acteurs locaux se l’approprient et l’alimentent.